Tramway de Meaux à Dammartin - 1910-1958

Le tramway de Meaux à Dammartin est une ancienne ligne de chemin de fer d'intérêt local reliant Meaux, chef-lieu de Seine-et-Marne, à Dammartin-en-Goële, sur une distance de 29,273 km.
La ligne à voie métrique, non électrifiée, a fonctionné en service public du 23 novembre 1911 au 31 août 1938, puis la sous-section de Meaux à Saint-Soupplets a continué à être exploitée jusqu'en 1958 pour le service betteravier lié à la sucrerie de Villenoy.
La traction était assurée par des locomotives à vapeur, rejointes par des autorails entre 1924 et 1937. Propriété du département de Seine-et-Marne, le tramway de Meaux à Dammartin fut cependant exploité par des concessionnaires privés, sauf pendant la période de 1921 à 1931 quand il fut provisoirement géré par une administration départementale sous la direction des Ponts et Chaussées.
L'ensemble de l'infrastructure ferroviaire a été neutralisée et le matériel roulant a été vendu à la ferraille en 1939 et 1958 ; ne subsistent que quelques bâtiments-voyageurs en propriété privée.
Plus de détails ici.

boussole
image satellite

DAMMARTIN St-JEAN

tag photo tag photo

Terminus en impasse à la Gare de Dammartin St-Jean, sur la route du sacre qu'empruntait tous les souverains de Paris à Reims. Avant 1911, le tacot se trouvait en impasse et repartait en arrière jusqu'à Dammartin-Lavollée. Pour éviter cette configuration trop dangereuse, une machine de réserve servira ensuite depuis cette dernière à aller chercher la rame à St-Jean.

tag photo
tag photo
tag photo tag photo

A promiximité de La Poste, en regardant vers le centre-ville...

tag photo
tag photo
tag photo tag photo

Place Lavollée, le convoi se dirige ici, avant 1913, vers le terminus de la ligne : Dammartin St-Jean. On remarquera, sur la gauche, que le monument aux morts n'a pas encore été érigé. Le tramway va traverser le bourg en empruntant la Grande rue (devenue rue du Général de Gaulle). Le chateau d'eau est visible à l'arrière.

tag photo

DAMMARTIN Lavollée

tag photo tag photo

La gare de Dammartin-Ville (P.K. 28,6), initialement appelée « Dammartin, place Lavollée », elle se situe à l'emplacement de l'actuelle ruelle du Jard, raccourci entre la RD 41b et la place Lavollée. C'est le terminus pour le trafic de marchandises, car le terminus voyageurs « Dammartin Saint-Jean » (P.K. 29,3) ne comporte que la voie principale s'arrêtant en cul-de-sac. La photo ici en 1936 montre la gare surélevée (les travaux avaient commencé dès 1914), et l'on entrvoit l'une des automotrices servant de navette entre Dammartin et St-Mard.

tag photo
tag photo
tag photo tag photo

Avant de se diriger vers St-Mard par le bois de Jard, le tacot effectuait son premier arrêt en gare Lavollée. Elle était du type gare de passage, initialement à un étage (ici une photo d'avant 1914) mais possédait une voie de débord en impasse. Une plaque tournante aiguillait la machine vers la remise en cul-de-sac. Un chateau d'eau avec épurateur se trouvait non loin de là.

tag photo
tag photo
tag photo tag photo

Même le terminus technique de Dammartin-Ville correspond au schéma des gares de passage, avec un évitement se terminant par un cul-de-sac à chaque extrémité, et une longue voie de garage pour le chargement et déchargement des wagons. Seule concession à la vocation de terminus, une remise à une machine située à l'entrée de la gare en venant de Saint-Mard. Quant au terminus des trains de voyageurs, Dammartin-Saint-Jean, il ne dispose d'aucun aiguillage ou équipement quelconque.

tag photo
tag photo
tag photo tag photo

L'ancienne centrale électrique bordant la ligne du tramway est désormais occupée par la bibliothèque municipale de Saint-Mard. Elle est située au Complexe de la Fontaine des Tournelles, 7 boulevard de la République.

tag photo
tag photo
tag photo

Halte de St-Mard

tag photo tag photo

La Halte de Saint-Mard (PK 26,3) est située en haut de l'avenue de la Gare, devant le café-tabac-épicerie-mercerie Lefèvre (photo 1926). L'automotrice Renault Scemia A1 assurant la liaison Dammartin - St-Mard fut en service entre 1925 et 1938. Un autre arrêt facultatif a existé de l'autre côté du carrefour, rue Galopin.

tag photo
tag photo
tag photo tag photo

La ligne circule le long de la RD 41b, anciennement Grande Rue, actuellement avenue de la Gare. Le bureau de Poste est toujours là et n'a pas bougé !

tag photo
tag photo
tag photo
tag photo tag photo

Ici comme à Meaux, les installations marchandises et voyageurs sont séparées. Le tracé décrit un quart de cercle vers la RD 41b, via le début de l’actuelle avenue de la Gare, près des silos à grain. La gare voyageurs est située sur la place de la gare de Dammartin - Juilly - Saint-Mard du grand réseau, mais avant que la ligne ne continue en implantation routière sur l’actuelle avenue de la Gare, un embranchement conduit vers la gare de Saint-Mard Nord où sont les installations de transit avec le grand réseau.

tag photo
tag photo

SAINT MARD NORD

tag photo tag photo

La gare de Saint-Mard-Nord se compose de deux parties distinctes. Sur la place de la gare, l'on trouve un faisceau de trois voies et le quai des voyageurs. À la sortie en direction de Dammartin, se détache une voie desservant le faisceau de transit. Ce dernier est bien modeste et se résume à deux longues voies parallèles, se terminant en impasse côté gare. Une de ces impasses dessert une petite remise à machines. L'autre prolonge la voie de transbordement le long d'une voie à écartement normal. Afin de permettre aux wagons du tramway d'atteindre la halle à marchandises du grand réseau, une voie métrique est posée devant cette dernière, connectée à la voie de transit moyennant deux petites plaques tournantes et une voie perpendiculaire.

tag photo

JUILLY

tag photo tag photo

La gare de Juilly

tag photo